Les bons réflexes pour un ventre plat

Les 8 bons réflexes.

abdos

Le sport s’associe aussi par une bonne alimentation avec les conseils de la diététicienne Laurie Guitard, voici les 8 réflexes pour un ventre plat et tonique.
Car n’oublions pas notre ventre est notre centre énergétique,digestif, immunitaire de bien-être, et cela passe par notre assiette et par l’activité physique.

N°1 On limite le lactose :

Pour digérer le lait (lactose), il faut une enzyme, le lactate. Tous les enfants fabriquent du lactate mais 15 à 20% des adultes la perdent au fils des ans et tolèrent mal les produits laitiers. Les bactéries intestinales le digèrent mal et il fermente.
Ø Les bons conseils : on essaie le yaourt ou le fromage affiné car le lactose et transforme en bactérie donc prédigéré.

N°2 On se méfie du gluten :

Il y a 50 ans il y avait 10% de gluten dans le blé, il y en a 12% aujourd’hui. Et il est différent : ses molécules sont plus grosses, moins digestes, on peut tous y devenir sensible.
Ø Les bons conseils : on réduit la consommation de pain et on mange le plus souvent du riz, des pommes de terre et du quinoa à la place des pâtes.

N°3 On mise sur les brûles graisse :

Place aux protéines (œufs, poisson, jambon, viande) qui calme l’appétit, et aux fibres, qui ralentissent la digestion. Quant à la caféine (café, thé ) et aux polyphénol (thé et baies) ils activent la lipolyse, ou combustion des graisses. Pensez à la cannelle, qui fait baisser l’indice glycémique, à la pomme, riches en fibres ; aux choux et les brocolis bourrés de vitamine C et de polyphénols ; et à l’ananas et à l’asperge, drainants.
Ø Le bon réflexe : on se note tous ces aliments coup de pouces et on en intègre au moins deux à chaque repas

N°4 On ralentit parce que l’on ne prend pas le temps de manger :

Tout en faisant autre chose en regardant un écran, en travaillant, voire en marchant.
Une manifestation de stress, lequel réduit les secrétions des enzymes digestives « si les aliments arrivent en gros morceaux dans l’estomac, un gros travail de digestion reste à faire » cela est la cause de ballonnements et donc d’inconfort.
Ø Le bon réflexe : on s’assied à table pour manger dans le calme, on mâche et on ne cherche pas à tout avaler.

N°5 On évite les sucreries :

Mais aussi  les aliments à IG élevé comme les sucreries, les boissons sucrées, le riz, les pâtes, la farines et le pain blanc …
Car il augmente le taux de sucre dans le sang, donc le stockage, donc les bourrelets. En plus, manger des aliments à IG élevés provoque des hypoglycémies, ce qui génère des fringales, et pousse à manger à nouveau des aliments à IG élevé, ce qui fait remonter la glycémie : c’est donc partie pour un cercle vicieux et un tour de stockage.
Ø Le bon réflexe : des repas équilibrés et variés, riches en fibres et en protéines, pour « tenir » d’un repas à l’autre sans grignoter.
Menu type : légumes – viandes – yaourt – fruit ou poisson – pates complètes – yaourt fruits.
Une fois dans l’estomac l’ensemble arborera un IG bien plus bas ou modéré que chaque aliment pris seul.

6 on zappe l’alcool, un ennemies sournois surtout la bière avec son IG élevé (alcool + maltose).

Il ne se stock pas sous forme de graisse, mais monopolise l’organisme pour être transformé en énergie. Aussi, tout ce que l’on mange en même temps sera stocké en gras : à cause de lui, il est quasi impossible de maigrir . Encore pire l’alcool associés au sucre : kir, Monaco, cocktails.
Ø Le bon réflexe : quitte à se faire plaisir, mieux vaut 2 OU 3 verres lors d’une soirée (rare), qu’un verre tous les jours qui pourrais ruiner tous nos efforts.

N°7 On écoute son coach :

L’activité physique accroit le cortisol, qui fait grimper la testostérone et l’hormone de croissance, lesquelles augmente la combustion des graisses
Ø Le bon réflexe faire une activité physique régulièrement, mieux vaut 30 à 45 minutes trois fois par semaine qu’une séance de deux heures une fois par mois.

N°8 On évite les fodmaps :

Responsable de ballonnements, ce sont des sucres indigestes naturellement présent dans de nombreux végétaux ou artificiellement dans les confiseries ou aliments diététique dits « sans sucres ». un chewing-gum sucré au polyols en contient déjà trop. Les fodmaps déséquilibres la flores en produisant quantité de gaz.
Ø Le bon réflexe on teste une journée sans foodmaps

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *